Visiter la Vendée à vélo !

Visiter la Vendée à vélo !

 

Vendée est la partie de la France qui accueille le plus de cyclistes. Faire du vélo dans ce département est une excellente idée. Sa gamme de beaux châteaux de luxe français constitue la base idéale pour mieux la parcourir à vélo. Explorez les plaines, la campagne, les marais et le littoral vendéen sur plus de 1000 kilomètres de pistes cyclables. Ce réseau, le plus vaste de France, vous permet de découvrir l’extraordinaire diversité du pays des chouans. Êtes-vous prêt à faire un tour à vélo en Vendée ? Alors, suivez-nous.

Quels sont les endroits à visiter à vélo en Vendée ?

 

Que diriez-vous de commencer votre escapade à deux roues dans l’extrême nord du département pour des vacances romantiques à vélo électrique, avec le Marais Breton Vendéen ?

La côte vendéenne

En quittant Bouin et son étonnant port chinois, vous pouvez descendre le long du littoral pour une aventure balnéaire. Les différents circuits qui se succèdent révèlent les merveilles de la Côte de la Lumière, comme la grande plage de Saint-Jean-de-Monts, la corniche vendéenne, le port de sardine de Saint Gilles Croix de Vie, les spots de surf de Brétignolles, les marais salants d’Olonne…

Plus loin, la station balnéaire animée des Sables d’Olonne, suivie de la l’estuaire du Payré, les maisons basses de Jard-sur-Mer, La Tranche-sur-Mer (aussi appelée « Petite Californie ») et les points d’Arçay et d’Aiguillon à la limite de la Charente-Maritime. Selon l’itinéraire emprunté, il est possible de faire une halte aux îles d’Yeu et de Noirmoutier, qui disposent également d’un réseau de pistes cyclables abondant.

Les marais salants

Le Sud ou Sud-Vendée, qui abrite une partie du Marais poitevin, peut également être exploré à vélo. La « zone humide » a un paysage étonnant de canaux que les visiteurs peuvent explorer, parsemés de bateaux, de petits villages et de frênes étêtés. Construite sur une hauteur, la majestueuse abbaye de Maillezais, dont les ruines témoignent de sa grandeur passée, domine ce cadre enchanteur. Un tour Bikester dans cet espace est enrichissant.

Un peu plus loin, depuis la Poirée-sur-Velluire, vous pouvez rejoindre Fontenay-le-Comte, considérée par certains comme la plus belle ville de Vendée. Ne manquez pas l’abbaye royale d’Aliénor d’Aquitaine à Nieul-sur-l’Autise, la forêt de Mervent-Vouvantet ses légendes, la Petite Cité de caractère (appellation française pour les petites villes de caractère surtout) de Faymoreau et le viaduc de Coquilleau. Vendée est vaste et le vélo est l’un des moyens de déplacement les plus adulés de ces habitants.

La Vendée et ses incontournables à vélo dans la campagne

Le vélo trouve de la place en Vendée même dans les campagnes. Les endroits comme Réaumur, Tiffauges, la Roche-sur-Yon, Bazoges-en-Pareds sont faciles d’accès à vélo. Sur le chemin, offrez-vous une halte au Puy du Fou, récompensé du meilleur parc d’attractions du monde en 2014. Direction ensuite vers les berges de la Sèvre, du pays de Montaigu et de la Grande et Petite Maine, bordées de moulins, les rives romantiques du Boulogne, La Roche-sur-Yon et sa place Napoléon, habitées d’étranges animaux mécaniques, la cité médiévale des essarts et même Bazoges-en-Pareds, une charmante Petite Cité de Caractère.

En remontant vers le Nord, la campagne vendéenne dévoile bois, petits villages, monuments patrimoniaux, landes et sentiers bucoliques. Vous pouvez choisir de partir de Réaumur pour rejoindre les châteaux de Saint-Mesmin et de La Flocellière, puis de vous rendre à Tiffauges, le fief du redoutable Barbe bleue.

Conclusion

En définitive, quand il fait beau temps, vous pouvez choisir de laisser voitures et autres pour prendre un vélo et faire de l’exercice associé aux tourismes. Que vous soyez seul ou en groupe, l’excursion peut inclure vos préférences particulières et inclure des pique-niques à mi-chemin pour vous ravitailler pour la deuxième étape de votre aventure.

 

 

Back To Top