Tanzanie : les 5 réserves naturelles et parcs nationaux à voir absolument

Tanzanie : les 5 réserves naturelles et parcs nationaux à voir absolument
Pays d’Afrique de l’Est ayant une superficie de 945 087 km2, la Tanzanie n’est pas qu’une entité politique. C’est également un grand espace où s’épanouit une faune riche dans l’un des paysages les plus magnifiques d’Afrique. Dans cette contrée, on rencontre tous les animaux qui font la fierté du continent. Et comme vous pouvez vous y attendre, les animaux du big five y sont présents. À ce titre, voici les 5 réserves naturelles et parcs nationaux à voir absolument dans ce pays.

Le parc national du Serengeti

Couvrant une superficie de plus de 15 000 km2, le parc national du Serengeti peut se vanter d’être la plus grande réserve animalière du monde. On y retrouve tous les animaux de la savane africaine dont le majestueux big five. Toutefois, le plus grand spectacle reste la grande migration du Serengeti. Se déroulant tout le long de l’année, cette migration vous permet d’observer des centaines de milliers de gnous, de gazelles, de zèbres à la recherche d’un point d’eau. À cet effet, un détour entre juin et octobre par la rivière Mara, repère des crocodiles, sera l’occasion d’observer une lutte féroce entre herbivores et carnivores.

La réserve naturelle du Ngorongoro

Le cratère du Ngorongoro est considéré un des joyaux de l’Afrique. Il a donné son nom à l’ensemble de l’air de conservation qui l’entoure. Dans celle-ci, on fait la découverte d’une faune riche de plus de 25 000 animaux. En effet, une escapade dans cette réserve située au nord de la Tanzanie sera l’occasion d’observer les plus grands animaux de la savane africaine. Des gazelles aux éléphants en passant par les hyènes, le spectacle est des plus paradisiaques. Les oiseaux avec plus de 500 espèces représentées font également partie de ce décor…

Le parc national de Tarangire

Caractérisé par un paysage dominé de baobabs, d’acacias et de termitières, le parc national de Tarangire est l’endroit le plus indiqué pour apprécier certains grands herbivores africains. C’est alors le paradis des girafes, des élands, des impalas, des bubales ou encore des grands koudous. Toutefois, vous pourriez tomber sur des lions, des lycaons des éléphants et aussi des mouches tsé-tsé. Dans ce dernier cas, l’office du tourisme local saura vous prodiguer les meilleurs conseils pour rester à l’abri de leurs piqures. Étendu sur 20 000 km² , le parc national de Tarangire est également un espace de migration pour certains oiseaux migrateurs venus d’Europe.

Le parc national d’Arusha

Il s’étend sur 137 km² et se situe à l’instar des autres parcs dans le nord de la Tanzanie. Situé en altitude, il couvre en effet le mont Meru. Celui-ci est le deuxième sommet de Tanzanie. Vous pourriez d’ailleurs l’escalader au cours de votre escapade.

Le parc national d’Arusha offre une faune riche qu’il faut apprécier en prenant en compte les deux zones principales de répartition des animaux. Ainsi, les lacs de Momella sont les meilleurs endroits pour observer des colonies d’ibis, de flamants roses, d’oies d’Égypte, etc. Dans ces eaux, on retrouve également une forte population d’hippopotames.

Dans le cratère Ngurdoto se trouve le repère des buffles. Toutefois, singes, girafes, éléphants ou encore zèbres le parcourent au rythme régulier des saisons.

La réserve de Selous

Avec ses 55 000 km² , la réserve de Selous est la plus grande aire protégée d’Afrique. Dans son décor aux multiples paysages, on découvre des animaux comme les lycaons en danger, les éléphants, mais surtout d’immenses troupeaux de buffle et d’hippopotames. Ici, les safaris se font aussi bien à véhicule qu’en bateau. En effet, la réserve de Selous est traversée par de nombreux lacs et rivière.

D’une façon globale, une escapade touristique au nord de la Tanzanie est une belle occasion pour observer une faune dense et diversifiée. La période la plus favorable pour s’y rendre va du mois de juin à celui de novembre

Back To Top