Boston, ville culturelle et berceau de l’Amérique

boston ville culturelle et berceau de l amerique

Boston et la Charles River

Capitale de l’état du Massachusetts, Boston, s’impose comme l’une des villes incontournables de la côte Est et un joyau culturel et artistique de la Nouvelle Angleterre. Découverte…

Située face à l’océan Atlantique, cette cité berceau de l’Amérique moderne fut à l’origine peuplée par les Amérindiens Algonquins, puis par des premiers colons en 1620 avec l’arrivée du navire « Mayflower ». Boston se retrouve au centre de l’histoire de l’Indépendance lorsque Londres occupe une trop large place. Elle entre alors en révolution. En 1770, l’Angleterre terrifie les habitants de la ville, par vengeance les bostoniens décident en 1773 de s’emparer d’une cargaison de thé d’un bateau britannique avant de la jeter à la mer. Cet épisode marque l’histoire de la révolution américaine et il est surnommé la « Boston Tea Party ». Puis la ville se développe grâce à la Guerre de Sécession qui stimule sa production industrielle.

De nos jours, Boston est célèbre pour ses universités prestigieuses, ses vastes bibliothèques et la richesse de son enseignement.

Une architecture stylée, de grands musées…

Boston se distingue aussi par son architecture, ses monuments historiques, ses ruelles pavées, ses maisons de briques rouges (le meilleur exemple c’est le riche quartier de Beacon Hill) abritées aux côtés des gratte-ciel qui sont nés au 20ème siècle.
Au coeur du centre historique, on observe de nombreux édifices coloniaux de grand intérêt.

« Capitale intellectuelle » sans conteste, Boston est réputée à travers sa fameuse université d’Harvard ouvert en 1936 et située en périphérie. Plus tard, le MIT (Massachusetts Institute of Technology) a vu le jour, non loin, dans l’agglomération de Cambridge, de l’autre côté de la Charles River. Boston est aussi connue internationalement pour son centre de médecine et de haute technologie.

Autre originalité, le Huntington Théâtre fondé en 1925 fut le premier théâtre public américain. Au delà, la ville présente également de nombreux musées d’art et d’histoire, des ateliers d’artistes, le Boston Museum of Fine Arts renfermant des oeuvres et d’objets d’art issus de plusieurs continents, le Isabella Stewart Gardner Museum, avec plus de 2 500 œuvres illustrant les différents mouvements artistiques de l’Antiquité au 19ème siècle, le musée et le bateau de la « Boston Tea Party », le Boston Historical Society Museum, l’Aquarium, le Natural History Museum, le J.F Kennedy Museum ou encore le Boston National Historical Park…

La salle de lecture de la bibliothèque de Boston

Si vous aimez la littérature, ne manquez pas la salle de lecture de la Grande Bibliothèque Publique de Boston. Pas moins de 15 millions de livres y sont entreposés. L’édifice est classé monument historique et fait partie des hauts lieux de la culture et de la recherche.

Il faut le préciser, la meilleure façon de découvrir, la capitale du Massachusetts, c’est à pied, et en suivant le Freedom Trail, un long tracé rouge, peint sur les trottoirs vous conduisant vers les curiosités historiques de la ville. Ce chemin vous entraine notamment vers la magnifique State House, dernière demeure du patriote Samuel Adams, au Faneuil Hall, berceau de la Liberté où depuis 1742 se tient un marché. Le bâtiment fait aujourd’hui partie de Quincy Market.

Les amateurs de shopping se rendront sur Newburry Street l’une des rues les plus élégantes de Boston. Côté sports, il faut assister à un match de base-ball des Boston Red Sox.

Les plus romantiques déambuleront sur les quais de la Charles River en fin de journée pour succomber au charme de Boston avant de se rendre dans les typiques restaurants de « homard ».

Quel plaisir de déguster un « lobster » au cours d’une soirée !

Back To Top