Comment obtenir son visa pour la France ?

Comment obtenir son visa pour la france ?

Vous n’êtes pas ressortissant d’un pays membre de l’Union Européenne et souhaitez séjourner ou vous installer en France ? Eh bien pour une entrée régulière dans le pays, vous aurez besoin d’une autorisation et donc d’un visa. Il en existe cependant de plusieurs catégories selon le motif du déplacement et la durée du séjour. Retrouvez ci-dessous toutes les informations sur les différents types de visas, leurs durées et leurs procédures d’obtention.

Les visas de court séjour

Valables pour 6 mois (180 jours), les visas de type C (court séjour) vous donnent accès pendant 90 jours au territoire français pour une visite touristique ou familiale. Ils se délivrent pour une ou plusieurs entrées et à titre individuel ou collectif. Uniformes dans tout l’espace Schengen, ils vous permettent également de circuler librement à travers les 26 pays membres, exception faite du visa à validité territoriale limitée. Pour obtenir votre visa de court séjour, il faut remplir un formulaire de demande et fournir un passeport valide pour trois mois minimum. Vous devrez également justifier les motifs de votre séjour, produire des moyens de subsistance, présenter une attestation d’accueil signée de votre hôte et donner des garanties de retour. Pour simplifier votre projet de voyage et profiter d’une bonne assistance, faites-vous accompagner par cette agence pour l’obtention de votre visa pour la France.

Les visas de long séjour 

Pour votre séjour en Europe, si vous envisagez d’y passer plus de 3 mois (90 jours), il vous faudra un visa de type D (dit long séjour). Cette catégorie de visas est normalement plafonnée à un an et il en existe plusieurs (selon le motif et la durée du séjour). Ils sont généralement accordés aux étudiants, travailleurs, artistes et personnes voyageant pour des raisons familiales. On peut en citer le visa de long séjour temporaire (6 mois), le visa mineur scolarisé (11 mois) et le visa vacances-travail (1 à 2 ans). Toutefois, ce dernier n’est accordé qu’aux ressortissants russes, uruguayens, néo-zélandais, australiens, canadiens, brésiliens, argentins, mexicains, colombiens, chiliens, japonais, sud-coréens, taïwanais et hongkongais. Il donne par ailleurs droit à une autorisation de travail. Le requérant devra produire auprès de l’ambassade un passeport valide, un billet de transport aller/retour et des justificatifs financiers pour sa subsistance.

Les visas pour installation durable

Il existe également des visas qui vous permettent d’obtenir directement un titre de séjour pour vous établir durablement en France. C’est le cas par exemple du visa « étudiant-concours », à condition de réussir le concours que vous êtes venu présenter. On peut aussi citer le visa portant la mention « carte de séjour à solliciter dans les deux mois suivant l’arrivée ». Ce dernier est accordé aux algériens et aux personnes voyageant dans le cadre d’un regroupement familial. Et vous avez enfin le « visa long séjour valant titre de séjour » qui permet de travailler et profiter de la protection sociale en France. Il est délivré aux étrangers époux de Français, à ceux qui y vont pour se marier à un(e) français(e) et à toute autre personne justifiant d’une raison sérieuse de s’installer durablement en France.

Back To Top