Saint-Jean-de-Monts, en Vendée, 8 kilomètres de plages de sable fin

La station de Saint-Jean-de-Monts, destination touristique réputée ne manque pas de centre d’intérêts outre sa plage. Découverte…

La cité balnéaire compte un nouveau Palais des Congrès Odysséa, une base nautique avec une belle terrasse faisant face à la mer. Il ne faut pas hésitez à s’y installer confortablement le temps d’une pause.

Les petits comme les grands se donnent rendez-vous à Océabul, un centre aquatique avec bains bouillonnants, sauna et hammam. L’esplanade de la mer, constitue un lieu de promenades agréables, bordés de cafés, de restaurants, d’un casino et de boutiques pour tous. Et si l’envie vous prend, mettez le cap sur la médiathèque située en centre ville pour une pause culturelle.

Un littoral attrayant…

Bien entendu, Saint-Jean-de-Monts avec ses 8 kilomètres de douces et longues plages de sable fin est un coin de littoral vendéen bénéficiant d’un climat privilégié. On dit souvent que l’ensoleillement de la Vendée est comparable à celui des départements de la Côte d’Azur ce qui lui vaut d’ailleurs l’appellation de côte de Lumière.

Saint-Jean-de-Monts avec ses 8 kilomètres de douces et longues plages de sable fin

La plage reste un lieu de spectacle permanent. En été, on y fait le plein de vie, on flâne sur la promenade romantique au coucher du soleil en profitant de l’air iodé ou des embruns lors des grandes marées.

Entre Fromentine et Sion sur l’Océan, avec ses quelques 2 000 hectares, la proche Forêt Domaniale des Pays de Monts présente une végétation à l’orée de la dune.
Jusqu’à la moitié du 19ème siècle, il était le seul un cordon sablonneux bordant la côte. Il constituait alors un réel danger d’ensablement pour les villages à chaque forte tempête.

Un décret impérial en 1810 a ordonné la plantation de végétaux propices à sa fixation. On plante les premiers pins maritimes vers 1850, seules essences capables de coloniser ces terres hostiles où vent et embruns règnent en maître.

Une gastronomie variée…

Lors de votre séjour, vous savourerez les huîtres de Bouin, de Beauvoir ou de Noirmoutier, les langoustines, tourteaux, crevettes et bulots pêchés quotidiennement au large des côtes, en passant par les incontournables moules et pignons (de petits coquillages cueillis dans le sable sur la plage)… Côté poissons, on trouve la sardine “label rouge” de Saint-Gilles-Croix-de-vie, la sole et le bar sans oublier la civelle…

Il faut aussi compter avec les spécialités maraîchines comme les cuisses de grenouilles et l’anguille grillée issus du marais, goûter les fameuses volailles de Challans, les produits des marais salants à l’image de la fleur de sel, de la salicorne.

Et les spécialités ne s’arrêtent pas là, dégustez la « bonnotte » une pomme de terre de Noirmoutier, les mogettes vendéennes, des haricots blancs servis en accompagnement du jambon de Vendée braisé à point- Des plats   vendéens par excellence !
Alors prêts pour des vacances !

Office du tourisme de Saint-Jean-de-Monts

Back To Top