Voyager sans frais bancaires !

3el2axmikjkgrlcev7gi

Cet été, les Français semblent rêver d’une destination lointaine sous le soleil. Une étude réalisée par eDreams ODIGEO a d’ailleurs démontré que les îles des Caraïbes, le Portugal, le Sénégal et les Etats-Unis figurent parmi les destinations plus prisées cette année. Mais en partant à l’étranger, comment faire pour passer des vacances inoubliables sans se ruiner en frais bancaires ? 

 

Choisir la bonne banque pour voyager 

Le premier réflexe doit être de faire le point sur les frais de retrait et ceux des paiements pratiqués par votre banque hors de France. Si celle-ci en prélève, une solution rapide et efficace permet de les supprimer entièrement : se tourner vers les banques en ligne et les néobanques qui proposent une carte sans cotisation mensuelle ni frais dans le monde entier. Il vous reste alors à trouver quelle banque ou Fintech choisir pour voyager ? 

 

L’occasion de se multibancariser 

Un voyage à l’étranger est une excellente opportunité pour se multibancariser. Ce mot barbare peut faire peur et pourtant le phénomène est de plus en plus répandu. Pour preuve, 1 Français sur 2 dispose actuellement de plusieurs comptes courants ouverts auprès de différents établissements. Parmi les raisons qui ont poussé la multibancarisation à devenir tendance, il y a : 

 

  • les offres plus attractives et les conditions plus avantageuses, 
  • les nouveaux privilèges tels que les primes, les bonus et les offres de cashback,
  • l’existence de plus de flexibilité en termes de moyens de paiement. 

 

De plus, pour encourager la mobilité des particuliers, les banques d’arrivée accompagnent gratuitement les nouveaux clients dans les formalités nécessaires au transfert de leurs comptes. Il faudra alors se tourner vers leur service mobilité.

 

Déterminer ses besoins 

Il conviendra ainsi d’ouvrir un nouveau compte dans l’établissement le mieux adapté à vos attentes. Pour choisir le bon, voici quelques pistes : 

Déterminer en premier lieu son profil. Il y en a 3 pour les grands voyageurs : 

  • Jeunes ou familles aux revenus moyens, qui cherchent à dépenser le moins en frais bancaires ou dans d’autres frais inutiles et à faire des économies pour dépenser ailleurs, 
  • Chefs d’entreprise ou cadres supérieurs qui veulent voyager confortablement et qui sont prêts à dépenser pour une prestation de qualité, 
  • Les personnes qui sont à la recherche des meilleures conditions pour voyager sans pour autant débourser des frais inutiles. On les nommera les « opportunistes ».

 

Faire le choix en fonction de plusieurs éléments : 

  • Une banque en ligne pour ceux qui cherchent un nouveau compte principal, 
  • Une néobanque pour ouvrir un compte secondaire boosté mais pas cher, 
  • Une fintech spécialisée pour ceux qui vont se concentrer sur un compte multi-devises

 

Les autres atouts de ces banques alternatives 

 

En plus de réduire les frais bancaires sur les transactions à l’étranger, ces acteurs offrent d’autres atouts. 

 

Des frais réduits d’une manière générale

Globalement, les banques en ligne, les néobanques et les Fintech spécialisées sont moins chères qu’une banque classique : 

 

  • Elles donnent accès à une carte bancaire haut de gamme gratuite
  • Certaines proposent des assurances vie compétitives ou des solutions pour investir son argent et augmenter son patrimoine,
  • D’autres se lancent dans des prêts immobiliers attractifs, sans frais de dossier ni pénalité en cas de remboursement anticipé, 
  • D’autres encore donnent accès à des offres promotionnelles exclusives, du cashback, un programme de parrainage rémunérateur et des primes.

 

Plus rapides et plus intuitifs

 

Ces acteurs profitent des nouvelles technologies pour venir bousculer les services bancaires d’usage. Ils offrent alors plus d’autonomie et de flexibilité à leurs clients. Aujourd’hui, l’ouverture d’un compte se fait en quelques minutes

La gestion se fait également en ligne au moyen d’une application ergonomique et intuitive. 

 

Des assurances et garanties supérieures

 

Les cartes bancaires proposées par ces établissements plus modernes incluent des assurances avantageuses pour ne citer que la responsabilité civile à l’étranger, les assurances en cas de retard de vol, de perte de bagage ou de problèmes lors de la location d’un véhicule à l’étranger. 

 

En clair, ces établissements sont généralement plus avantageux quand les voyageurs restent dans les pays où l’on paye en euro. Pour les autres destinations, il faut compter dans certains cas les commissions de conversion sur les devises.  

 

Back To Top